mardi 15 mai 2012

L'orgueil des Lyon - Anne Mac Caffrey -Challenge Anne Mac Caffrey



Dans le cadre du challenge Ann Mac Caffrey lancé par le Traqueur Stellaire, j'ai la joie de vous annoncer que j'ai fini le premier roman  à savoir " L'orgueil des Lyon". Alors il faut savoir que j'avais dans ma bibliothèque cinq romans de l'auteure, "Les Renégats de Pern" que je ne souhaitais pas lire car il est inclu dans la saga "La ballade de Pern", plutôt vers la fin, et  la saga " Le vol de Pegase " constituée de  quatre volumes. ( enfin j'ai une intégrale de 4 volumes ). Donc il me manque un livre. Et en passant à la bibliothèque municipale, je tombe devant "L'orgueil des Lyon". chouette alors, je ne lis surtout pas la quatrième de couverture, j'embarque le pavé. En plus, quel plaisir de reconnaître la couverture "métallisée" de la collection Présence du Futur des éditions Denoel!

Vous n'aurez d'ailleurs pas de photo, car je n'en ai pas faite, c'est dommage car je ne trouve pas d'exemplaire sur le net non plus dans précisément cette collection.

Donc, après avoir lu tout le roman, je me suis évidemment aperçu, dès le début en fait, qu'il s'agissait d'un moultième exemplaire du Vol de Pégase. Pour ma veine, le volume se lit très très bien sans avoir lu aucun des autres tomes, car il s'agit en fait du sixième tome tout de même. Il en existe un septième, "la Tour et la Ruche" dont je me doute de quoi il s'agit. D'ailleurs passés les deux premiers, les autres volumes sont introuvables neufs ou presque.

"L'orgueil des Lyon" est donc un space opéra. un vrai, tout se passe quasiment dans l'espace, dans des vaisseaux spatiaux. Qui sont les Lyon ? ce sont des humains doués de la capacité de téléportation, dont celle de vaisseaux, voire de pré-science et d'une empathie extrême permettant de soigner des espèces extra-terrestres.
La téléportation les rend capables de se déplacer eux-mêmes ou des objets de gros volumes. Alors oui, je sais je sais.. Evidemment, téléportation.. pré-science.. allez hop osons la "Guilde des Navigateurs" dans Dune. Bon au moins les Lyon et les familles consorts ne sont pas obligés de se shooter avec n'importe quoi. 

Pour le petit résumé, les humains sont confrontés à l' Essaim. Ce dernier est une forme intelligente d' E.T, ressemblant à des insectes, qui colonise des planètes, les épuise puis s'en va conquérir d'autres mondes. Jusqu'aux jours où il rencontre les humains qui le mettent en déroute sans pertes, exploits qui peut se faire grâce aux Doués, des jeunes gens pour certains à peine sortis de l'enfance. L'enjeu de ce sixième Opus est de savoir ce qui motive l' Essaim, mais quel est donc son dessin ? Nos doués vont donc participer avec l'armée à la capture d'une " Mante", à son étude, à la capture de vaisseau E.T. et à la compréhension de son fonctionnement. Ils vont rencontrer des difficultés très terre à terre : la jalousie de certains militaires, le racisme envers les d'nis . créatures intelligentes alliées des humains dans la chasse aux " Ruches", et la psychologie D'nis n'est pas triste non plus ( dans le genre, j'vais tout péter ...). je n'en dis pas plus.

j'ai aimé : le roman se lit bien, il est bien ficelé, et puis c'est un space opéra, M. Spock, téléportation, morbleu ! j'ai passé un bon moment et je me suis empressée de chercher les volumes qui me manquaient.

j'ai moins aimé : les noms des protagonistes se ressemblent, j'ai eu quelques difficultés à m'y retrouver. Ischian, Thian, Damia, Zara Asia..et les Mrdini ont des noms composés que de consonnes lbg, drg.. pas tout le temps facile à suivre. Après l'ensemble n'est peut être pas assez résistants, trop linéaire, trop facile mais bon un bouquin ce n'est pas forcément pour tout le temps se prendre la tête.

et parce que je n'ai pas pu m'en empêcher :




2 commentaires:

  1. Bonsoir, merci pour ton commentaire sur mes photos, la signature oui c'est nouveau, uniquement par ce que je retrouve trop souvent certaine de mes photos ici et là au gré de mes visites sur d'autres sites, alors comme on ne m'en demande jamais l'autorisation et que la source n'est jamais sitée, voir pour certaines elles purement et simplement recadrée pour faire disparaite la signature en bas à droite j'ai donc choisit de lutter contre la copie sauvage, ça gâche un peu les photos mais je n'ai pas trouvé d'autres solutions pour l'instants, je n'ai jamais refusé l'autorisation à qui que ce soit d'utiliser mes photos avec comme seules restrictions de ne pas les recadrées et de citer dans le texte l'adresse de mon blog. Bon week-end. Amitiés

    RépondreSupprimer

Welcome