mardi 15 janvier 2013

J'ai tué - Mikhaïl Boulgakov

 Trois nouvelles dans ce petit livre de 104 pages chez Folio. Courtes, elles ont pour dénominateur commun la révolution selon des points de vue différents. 
La première, le Brasier du Kahn, après la révolution, engage des acteurs différents témoins des mêmes événements, des employés, anciens domestiques, un bolchévik, un tsar. La fin est excellente et écœurante.  
 
La deuxième, l'île pourpre, est un pamphlet sur un ton très satirique que je n'ai sans doute pas apprécié à sa juste valeur, n'étant pas assez cultivée dans le domaine de la révolution russe, il est à noter de nombreuses références à l’œuvre de Jules Verne.


La troisième, j'ai tué, se déroule pendant la guerre civile et met en jeu un médecin qui tuera un de ses patients. l'auteur a été médecin, pvi.

Mon avis : lecture très rapide mais qui ne manque pas de fine psychologie surtout dans la première nouvelle.

Pour en savoir plus sur Boulgakov : ici

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. merci pour cette découverte. il faut que je récupère son plus célèbre.

      Supprimer

Welcome